Certains Français préfèrent leur chat à leurs enfants

Si auparavant, le chien avait la première place dans le cœur des propriétaires, ce n’est désormais plus le cas puisque le chat a également attiré leur regard. Ils sont donc nombreux à acquérir un félin, mais il est important de ne pas oublier les soins ainsi que l’assurance. Cette dernière permet de faire face à tous les problèmes de santé.

Ne jamais oublier d’assurer un chat pour optimiser son bien-être

Généralement, lorsqu’un animal arrive au domicile, toutes les étapes ne sont pas maîtrisées de A à Z puisque les propriétaires sont séduits par cette boule de poils qui est très mignonne. Pourtant, dès sa venue, il est impératif de lui offrir tout le confort nécessaire. L’assurance pour les chats est donc primordiale, car elle le protège dans le cas d’un problème de santé ou d’un accident. Certaines compagnies ont même dévoilé des garanties encore plus minutieuses avec, par exemple, la prise en charge de tous les traitements antiparasitaires. C’est un avantage à ne pas négliger, d’où l’intérêt d’étudier toutes les formules avec la plus grande précision.

4 milliards d’euros sont dépensés tous les ans pour Félix ou Médor

Les animaux sont désormais au centre des préoccupations puisque ce sont des confidents, des compagnons d’aventures ou encore des amis. D’ailleurs, selon une étude, près de 29% des Français préfèrent retrouver leur chien ou leur chat lorsqu’ils rentrent du travail que leur propre enfant. C’est une statistique relativement forte qui pourtant est bien réelle, mais elle n’est pas la seule. En effet, 25% des personnes interrogées ont affirmé qu’elles passaient plus de temps avec leur animal que leur conjoint. Par conséquent, nous comprenons un peu mieux les sommes allouées à ces compagnons, car certains montants dépensés sont extravagants. Tous les ans, ce sont pratiquement 4 milliards d’euros qui sont déboursés uniquement pour les animaux de compagnie.

34% des Français ont une nette préférence pour leur animal

40% des sondés ont avoué qu’un cadeau attendait Médor ou Félix au pied du sapin. C’est donc une véritable relation qui s’est nouée entre eux et leurs propriétaires. L’enquête nous révèle également qu’ils sont des confidents, les maîtres n’hésitent pas à leur parler de la météo, des aléas du quotidien, de leur journée ou encore de leurs envies et même des projets. Une autre statistique a les moyens de surprendre les internautes, car 34% des sondés préfèrent leur chien ou leur chat à leur famille.